Le Role Play


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II   Sam 19 Jan - 13:04

Gwilherm a écrit:
La nuit avait été glaciale sur le chemin entre Lannion et Tréguier et c’est non sans plaisir que Gwilherm était arrivée dans la capitale trégorroise au petit matin, la neige, si peu fréquente sur les côtes armoricaines était tombée sans discontinuer depuis la veille au soir, recouvrant des landes déjà bien tristement jaunâtres en hiver.

Malgré ses doigts gourds et la goutte au nez, le Bréhatin ne grognait pas contre le froid glacial et saisissant qu’il ne pouvait souffrir préférant par-dessus tout le climat doux et humide ; il ne grognait pas plus contre sa jambe qui trainait quelque peu, ni plus ni moins que d’habitude certes, mais qui le faisait tout de même claudiquer légèrement. En fait, il ne grognait pas ce matin, pas plus qu’il n’avait grogné du voyage, il avait passé son temps à parler durant tout le trajet, à tort et à travers sans doute, des rues lannionaises aux hameaux de la campagne trégorroise. Et s’il parlait autant, c’est qu’il n’était pas seul, pour une fois, pour la première fois depuis longtemps. Il était accompagné d’une jeune femme curieuse à souhait et qui ne semblait pas épuisée de ses histoires tirées du fond de la pieuse éducation inculquée à Bréhat. Sans doute cela ne tarderait pas à arriver mais, en attendant, Gwilherm répondait bien volontiers aux questions de la demoiselle aux prunelles bleues.

En ce vendredi matin, pendant qu’il se sustentait en plus qu’agréable compagnie donc, avec quelques galettes au beurre pour lui – c’était jour maigre certes, alors il aurait dû la manger sèche pour suivre les préceptes de la sainte Église mais il se contenta de se priver de viande, ce que ne fit pas la jeune demoiselle, affamée qu’elle était –, il évoqua les reliques de saint Yves, le saint patron des juristes et de la Bretagne et qui se trouvait être de la parenté du Harscouët si l’on remontait sept générations en arrière, qu’il avait coutume d’aller honorer fréquemment depuis sa tendre enfance. La jeune femme, d’origine française, était sans nul doute intriguée par la découverte des ces reliques peu communes, parmi lesquelles le chef du saint, fut d’accord pour pénétrer avec lui en la cathédrale Saint-Tugdual, du nom de l’autre saint de Tréguier, le premier, le fondateur de la ville.

Arrivée devant le pieux édifice enneigé – chose que Gwilherm voyait pour la première fois –, il emprunta le porche sous lequel il fallait passer pour atteindre la porte latérale, qui était aussi la principale et l’ouvrit. Cela faisait des années qu’il n’était pas venu là, en dehors du traditionnel pardon, en mai. Les reliques ne seraient pas portées en procession ce jour, on pourrait donc les approcher plus aisément. Après avoir tenu la porte à Loyse, trempé ses doigts dans l’eau bénite et effectué un signe de croix un genou au sol, il se releva et la guida jusqu’aux ossements sanctifiés. Il répéta la génuflexion et se signa encore puis dit à l’oreille de la jeune femme :


- Setu, dimezell. (voilà)

Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II   Sam 19 Jan - 13:05

Loyse a écrit:
Voyager seule, je l'avais fait longtemps, si longtemps. Une errance plutot qu'un voyage avant de la terminer en bordure de mer. Le but fixé était atteint, mais qu'avais je vu durant mon périple de terre francoyse jusqu'en Breizh ? Rien. Seule, l'idée de découvrir cette vaste étendue avait guidée mes pas.
Et puis un jour, une rencontre.
Un de ces hasard de la vie qui vous surprend parfois à la tombée du jour. L'homme était si instruit qu'il m'en intimida. Sa stature, sa prestance même son verbe lui donnait cette aura de majesté que certains - se clamant seigneurs - étaient bien loin de posséder. En dépit de cela, à moins que ce n'en soit la cause, je me sentais en sécurité à ses côtés et prête à affronter tous les dangers pour y demeurer ne serait ce que peu de temps encore. Il semblait tout connaître de ce pays, moi qui n'en savait rien. Mon ignorance me faisait rougir si souvent quand il me dévoilai l'histoire de ces rues, de ces terres. Rien ne l’arrêtait, et de sa voix exaltée je l'écoutais en silence me narrer Breizh qui séduisait mon cœur, autant que mon âme. Cependant j'étais certaine que toute autre personne à ma place serait tombée sous le charme de ce pays en écoutant ce guide passionné qui en devenait passionnant. Et même si la morsure de cet hiver rendait notre expédition plus difficile, je n'avais aucune lassitude à boire ses paroles.

Nous entrâmes dans Treguier, ville si magnifique que mes prunelles pourtant fatiguées, réussirent à s'écarquiller de stupeur. Bouche béante, ma tête s'agitait en tout sens pour être certaine de tout voir . Je reposai le regard sur mon guide qui me mirait sourire radieux de l'enfant montrant sa plus belle œuvre. Que devais je passer pour une pauvre fille sortant tout droit de sa campagne. Je rougis en baissant la tête vers les pavés avant de la relever sur l'horizon puis de lui dire a quel point je trouvais splendide cette ville. Il m'expliqua que sa richesse était surtout dû au fait qu'elle était marchande, et qu'ici, l'on pouvait trouver, presque tout ce que l'on désirait. Un maigre sourire se dessina sur mes lèvres quand me revint en mémoire, ma propre province;
- Troyes , ses Comtes de Champagne, ses foires, ses cours d'eau où se développent draperies, moulins, tanneries, tissanderies, papeteries, teintureries, Hugues de Payns fondateur des Templiers, Bernard de Clairvaux jusqu'au Pape Urbain IV-
oui, chaque pays avait son histoire, la différence était que jamais je ne pourrai parler de la mienne avec autant de cœur, elle ne m'avait laissé qu'une mère morte à ma naissance, et un père désespéré qui me confia à un couvent.
Ce sont les gargouillis de mon ventre qui me sortirent de ma rêverie, nous partîmes à la recherche d'une taverne afin de nous sustenter. Suite à ses maintes interjections , je dévorai ma galette sans l'attendre sous son sourire amusé. Apparemment, les galettes se mangent chaudes, interdiction de patienter devant son assiette que tous le monde soit servi, oublier donc cette politesse sous peine de sacrilège ! Je riais en me for intérieur de le voir s'exclamer si haut et fort devant l'outrage que je faisais. Cette autre facette de mon guide me plut tout autant et c'est dans cette bonne humeur que nous terminâmes notre repas.
Repus mais frissonnante, je me levai quand Gwil me proposa son mantel. Je ne voulu l'accepter, mais sous son insistance, finis par m' envelopper dans la douce chaleur qu'il dégageait encore. Je m'y pelotonnais davantage et humais discrètement l'odeur sauvage et suave qui s'en dégageait. Plus troublée que je l'aurai voulu, nous primes la direction de la cathédrale pour y découvrir les reliques de saint Yves , comme il me l'avait dit. Je le suivis en silence , l'imita religieusement dans ses gestes, puis vint le moment tant attendu.

Eus je un geste de recul ? Je ne crois pas, pourtant j'étais loin de m'attendre à cela. En parlant de reliques, je pensais à quelques objets ayant été à son usage, voire les instruments de son supplice, considérés comme des objets sacrés et auxquels on rend un culte, mais certainement pas à ce chef que je regardai en tentant de cacher le trouble de ma peur. Je ne pus que bafouiller entre mes dents tout en évitant de le regarder ,un :


Je vois

Je plissai le bout de mon nez honteuse de constater qu'une fois de plus, j'étais bien loin de pouvoir phraser aussi bien que lui, puis en plongeant mes prunelles bleues dans les siennes, je lui demandais de me narrer l'histoire de ce saint, certaine que j'étais, qu'il parviendrai une fois de plus à me captiver.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II   Dim 20 Jan - 16:02

Gwilherm a écrit:
Après ces brefs mots prononcés tout bas et une réponse sur le même ton, édifice religieux oblige, Gwilherm esquissa un sourire en voyant ce bout de nez plissé, dont il commençait à s’accoutumer. De ce qu’il avait cru remarquer, celui-ci exprimait soit un désaccord, soit une incompréhension. Vu qu’il n’y avait pas de raison qu’elle désapprouve quoi que ce soit dans la mesure où il n’avait presque rien dit, il se dit que cela était nécessairement lié à une interrogation.

La jeune femme était curieuse et semblait intéressée par la Bretagne et sa culture – toute Française d’origine qu’elle était –, ce qui n’était évidemment pas sans plaire au Bréhatin, dont les critiques à l’égard du désintérêt manifeste de bien de ses compatriotes pour leur propre Histoire étaient fréquentes, à tort ou à raison. Et puis cette petite expression était plutôt mignonne sur un visage qui ne l’était pas moins, il ne pouvait le nier non plus ; un léger sourire se dessina donc sur le visage buriné de l’ancien Amiral, dans la pénombre de l’édifice, orné plus sombrement encore qu’à l’accoutumé à cause du deuil suite à la mort du jeune Gwenaël d’Artignac, Duc du Trégor, que Gwilherm portait en haute estime.

Après être resté immobile un instant devant le chef de saint Yves, il reposa son regard vers Loyse, qui semblait à la fois attirée et repoussée par ces reliques. Aussi se décida-t-il a en dire plus sur ce saint homme, dont la vie lui avait été contée à maintes reprises durant son enfance, comme dans la majeure partie des maisons bretonnes, fussent-elles nobles ou roturières.


- Sainct Yves… enfin il est nommé sant Erwan en breton …naquit à Minihy, la paroisse que nous avons traversé juste avant d’entrer dans Tréguier. Vous voyez ? Il se tut un court instant, attendant une sorte de réponse qui vint sous forme d’un signe de tête puis poursuivit. D’ailleurs la chapelle que nous y avons vu fut édifiée par lui… Bref, se dit il à lui-même essentiellement pour tenter d’être concis, Yves Hélory naquit donc au manoir de Kermartin en Minihy le 17 octobre 1250… Ce qui est assez récent, somme toute, en comparaison des saincts fondateurs, dont la vie en ce bas monde remonte à presque un millénaire !

Il marqua un nouveau silence, la regarda pour s’assurer que l’envie de fuir en courant ne l’avait pas encore gagnée, ce qui ne tarderait pas à arriver ; il en était certain mais s’en accommodait avec une forme de fatalité, l’habitude sans doute... Puisque tout devait toujours finir mal. Il songea que cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas mis dans son nez plus que de raison et surtout seul dans un rade sordide. Il esquissa un léger sourire puis détourna ses yeux sur le saint ou plutôt ce qu’il en restait pour reprendre le fil de son exposé.

- Après des études de théologie, l’évêque de Tréguier l’ordonna recteur… Nouveau silence, nécessaire, puisqu’en français correct le terme de recteur ne correspondait pas à celui que l’on en comprenait en Bretagne. Aussi réfléchit-il un instant. … prestre si vous préférez, et le nomma à la charge de juge ecclésiastique. C’est à ce poste qu’il acquit sa renommée d’homme juste et bon, ne privilégiant jamais le riche sur le pauvre, comme cela estoit et est encore trop souvent le cas en ce bas monde…

Sur cette considération pleine de dépit, le Bréhatin se tut, ne sachant pas trop s’il avait relaté de manière suffisamment claire et concise la vie du saint patron des Bretons ou s’il devait en dire plus, à moins qu’il n’en ait déjà trop dit et que la jeune Loyse se soit endormie sur un banc de prière. Il se tourna donc vers elle pour se rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II   Dim 20 Jan - 18:45

Loyse a écrit:


J'avais plongé mes prunelles dans ceux de mon guide puis lentement avait pris place sur le banc de pierre assez éloigné, il est vrai, du chef qui m'effrayait. Gwil commença alors le récit que je venais de lui demander. Cependant, au gré de sa narration, un peu perdue de tant de pause, je plissai le front en me mordant la lèvre inférieure . Ce n'était pas son habitude, lui qui n'avait de cesse d'expliquer sans s'interrompre, que lui arrivait il ? De plus, chaque silence était accentué par un regard sur moi. Je finis par rougir jusqu’à la racine des cheveux tout en me demandant si je n' avais pas un bout de galette sur le visage ou dans les cheveux. Je profitai donc de l'instant où lui même tournait la tête vers le chef, afin d'essuyer mon visage le plus discrètement possible de ma main glacée. Forcement trop soucieuse de bien faire, je ne retenu alors, plus aucune de ces paroles et Gwil me mirait à présent de ses deux yeux interrogateurs me semblait il.

Aie.. cela se compliquait. Que dire ? que dire? vite ! vite ! me criait une petite voix intérieure. Les derniers mots entendus étant son ordination en tant que recteur, je me levai souriante et affirmai en me rapprochant de lui :


- Et quel université représentait il, ce recteur ? Quoiqu’il en soit il devait y exceller pour avoir été sacré Saint. C'est bien la, le motif, n'est ce pas ?

Tout en parlant, je croisai les doigts derrière mon dos, dans l'espoir que ces dernières paroles ne répondaient justement pas à toutes ces questions puis nonchalamment passai mon bras sous le sien dans le but de remonter l'allée centrale tout autant que pour cacher mon embarras.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Eglise Saint Tugdual de Tréguier II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaulges
» Eglise Saint Benoît des Landes
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» SAINT SAUVEUR IN CHORA
» les missionnaires d'Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Role Play :: Archives de Rps :: Loyse-
Sauter vers: