Le Role Play


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [rp : Au bord de la plage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 21:10

don juan pablo de bourbon a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


je décida de faire un tour à la plage,et de connaitre un peu mieux la ville.
Je parcourus un bout de chemin avec mon cheval,plus j'avancé,plus que je sentais l'odeur de la mer,l'air vivifiant.

J'arriva à destination,le vent soufflé,les vagues tapées sur les rochers,quel beau spectacle.

Je descendus de mon cheval et l'attacha.

J'enleva mes bottes et marcha dans le sable,pour arriver au bord de la mer.
Je m'installa sur le sable et regarda le paysage,les cheveux aux vent.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 21:11

Jeannette. a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un bateau.. une tempête.... et je me réveillai sur cette plage. Vivante, certes mais si prêt de la mort. Plus rien, je n'avais plus aucune possession, seuls quelques louis subsistaient dans ma besace que je n'avais pas lâché une seconde.
Ou suis-je ?

Fut ma première pensée. Alentour, un homme assis. Il semblait perdu dans la contemplation de l'horizon qui pour moi, n'évoquait que malheur. Je me décrochai de cette vision, puis me levai. Ma tête se mis à tourner m'obligeant à m'allonger derechef.


Prudence.

Me suggéra mon esprit. Je le pris au sérieux, et attendit ainsi que le malaise s'efface. Ensuite j'irai visiter ce lieux, son marché et peut-être une taverne . Je devais trouver réponse à mes interrogations. Quel jour étions nous ? Quelle ville ? Étais-je la seule à avoir échoué en ce lieu ?

Épuisée, je sombrai de nouveau dans l’inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 21:12

don juan pablo de bourbon a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Soudainement,je regarda vers la droite,comme-ci on m'avait tourné la tête.
je vis une demoiselle,trempée mouillée de la tête au pied.
Avait-elle échouée et moi qui ne l'avais pas vu.
Je me leva pour la rejoindre,quand tout d'un coup,je la vis s'éfondrer sur le sable.

J'activa mon allure pour arriver j'usqu'à elle..




Mademoiselle,mademoiselle,répondez-moi?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 21:13

Jeannette. a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La première sensation fut celle d'un baquet d'eau froide.
Le roulis des vagues agitaient le bas de mon corps comme une vulgaire poupée de chiffon. Je songeais que l'océan devait m'entrainer plus loin sans que cela ne m’inquiète. Je n'avais ni froid, ni mal, je me laissai simplement tomber dans les ténèbres. C'était reposant. Facile. Plus aisée que de se battre chaque jour durant.
Me parvint ensuite en sourdine, une voix. Paniquée. Pourquoi tant d'affolement ? Il n'y avait aucune raison d'avoir peur ?! Le volume monta en puissance en même temps que le bourdonnement dans mes oreilles cessa. Je me mis à tousser. On me comprimait les poumons, cela ne pouvait en être autrement tant la douleur était aiguë. Je compris que je sortais des ténèbres, la mort ne pouvait décemment pas être aussi douloureuse. D'instinct je me tournai sur mon flanc gauche et posai ma dextre sur ma gorge. Elle brulait. Je m’aperçus cependant que le feu venait de l'intérieur. J'ouvris grande la bouche afin de capturer une bouffée d'air purificateur. L'impression de toile émeri me raclant la gorge devint insupportable. Derechef, je toussai.

-Le sel..
me dicta mon esprit.

J'ouvris enfin les yeux.
Des genoux ?
Des genoux juste à mes côtés. Lentement mes prunelles bleues suivirent le reste du corps jusqu'à la tête. Un homme. Ses cheveux me rappelèrent quelqu'un. Je l'avais déjà vu .Où ? Je fronçai les sourcils, fouillant ma mémoire. Sur le bateau ? Non. Je fermai les yeux en tentant d'oublier ma gorge qui me déchirait toujours autant. Ici.. Je l'avais vu ici. Je me souvins alors m’être levée avant de sombrer. Il fallait que je parle, que je le rassure. Son visage me parut si affolé que l'urgence s'imposait.


-Je.

Aaaahh, c’était pire que tout. Ma voix s'enrailla dans les graves, mon gosier se rétrécissait. Je tentai de déglutir et fis une grimace sous l'effort. La douleur fut dévastatrice. Je crus avaler la toile émeri. Je la sentis descendre le long de ma trachée et terminer sa course dans mes poumons. Je risquai un raclement, inspirai prudemment et repris la voix rocailleuse :


- Ca .. va....

- Ou ?
- Quel jour ?


Puis je me remémorai, mon amie, ma sœur de cœur sinon de sang: Eulalie..


- Lalie... ?

Je me sentais encore trop faible pour me lever, j'attendis juste que l'homme réponde à mes questions, ma tête posée au sol, mes prunelles le fixant.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 21:54

don juan pablo de bourbon a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle me regardait droit dans les yeux,elle ne savait pas simplement noyée,soit elle était devenue amnésique,ou tout simplement échappée d'une ile déserte.

Moi même,étant à peine arrivé,je ne la connaissais pas,elle me bredouiller quelques mots que j'avais du mal à comprendre.
Qui était cette certaine lalie.


Vous êtes à saint Pierre-Port,nous sommes le vingt-quatre octobre 1652,
qu'est-ce qui vous etes arrivée?
Voulez-vous vous levez?


J'attendis qu'elle me réponde.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Mer 24 Oct - 23:06

Jeannette a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mes yeux plongés dans ceux de l'homme, j'écoutai ses réponses.

- Saint Pierre-Port.. répétai-je mentalement en hochant vaguement la tête. La destination n'était pas la bonne. Je n'en fus pas surprise au contraire de la date qu'il me donna.

- Le vingt quatre Octobre ?? impossible ! J'avais dériver pendant plus de 2 jours sur mon improbable bout de planche !

Sous le choc, j'ouvris plus grandes mes prunelles. Est ce pour cela qu'il s’enquit de mes mésaventures ? Avait t-il lu la panique dans mes yeux ? Je n'aurai su le dire, mais sa voix semblait plus calme à présent, alors que l'ébahissement neutralisai la mienne. Je tournai la tête vers le sable et toussai, le visage posée sur ma dextre. Essayer de lisser cette toile qui m’arrachait la gorge devenait urgent. Pareille souffrance était inimaginable. Rien n'y fit pourtant. J'espérai simplement qu'il ne me faille pas un nombre infini de jours pour y remédier.

Il me proposa de me lever et je vis l'opportunité d'esquiver sa question précédente. Mon histoire n'était pas de celle que l'on débitait à quidam et ici, personne ne saurait me reconnaitre; du moins l’espérai-je. Je redressai donc mon torse lentement.
Malgré ma plus grande précaution, la plage se mit à tourner et m'entraina dans sa danse. J'eus tout juste le temps de poser ma senestre sur le sable pour ne pas m'effondrer. J'avais le cœur au bord des lèvres, ma peau se tiraillait de toute part, je songeai alors que la mort m'aurait bien mieux convenue à la place de cette déferlante douleur dans mon corps. Je me sentis incapable de me lever sans aide, l'effort demandé me sembla incommensurable. J'allais choir derechef, l'évidence était flagrante. J'esquissai un sourire embarrassé en me retournant vers l'homme. Elle m’arracha une affreuse grimace. Des épines d'oursins auraient provoquer la même souffrance sur mes lèvres craquelées. La mer n'avait épargné aucune particule de mon être. Je replongeai malgré cela, mes prunelles bleues dans les siennes et tout en levant mon coude je lui quémandai:


- Vous pourriez m'aider à me relever s'il vous plait ? Ce serait bien aimable de votre part, j'ai besoin d'ombre. Épaulé moi jusqu'à ces arbres, là-bas, vous voulez ? Ensuite, vous pourrez me laisser, je me débrouillerai. Inutile de perdre votre temps, vous avez probablement bien mieux à faire.

Comme je le supposai, ma voix fut rocailleuse, une véritable basse qui n'avait rien à voir avec mon timbre habituel et ma si grande tirade fit remonter la toile émeri. Je devais boire rapidement et autre chose que de l'eau salée. Je poursuivis néanmoins le dialogue :


- Je me nomme Jeanne...... ette.
- Jeannette.

Rattrapai-je rapidement en grognant mentalement. J'enchainai promptement sur une autre question afin de le dévier de mon premier faux pas.


- Et vous êtes ???


Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Jeu 25 Oct - 13:29

Sarah Lebourgeois a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un bol d'air sur la plage? Voilà ce dont j'avais besoin en ce jour du mois d'octobre. La petite ile était calme et j'adorais cette ambiance. Je m'habillais chaudement et quittais ma douillette auberge en direction de la plage où je pourrais prendre un bon bol d'air pur sur ses rivages. Elle ne se trouvait pas très loin et la route ne fut pas longue.

Une fois arrivée sur la plage, je me mis à la longer marchant sur le sable froids avec les vagues qui se jetaient sur la grève. J'avançaient pas à pas quand au loin je vis deux silhouettes se dessiner dont une était allongée sur le sable. Je me rapprochais d'eux ne sachant ce que j'allais trouver ni meme si j'allais déranger. En m'approchant, je vis le jeune homme qui logeais chez moi avec une jeune femme inconnue qui semblait mal en point.

Bonjour monsieur Juan! Bonjour madame!
Puis-je vous aider?
Vous me semblez au plus mal!
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Jeu 25 Oct - 20:51

don juan pablo de bourbon a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je la regardais tousser,elle était dans un piteuse état.
Elle évita ma question,elle ne voulais pas se confier à un parfait inconnu.Elle n'avait pas besoin de parler ses yeux parler pour elle.

Elle était paniquée à ce que je lui disais,elle me disa"inutile de perdre votre temps,vous avez problablement mieux à faire".je n'allais pas lui dire que je n'avais rien à faire,elle m'aurait pris pour un fainéant,je ne répondit pas,je laissa cela pour le compte de son naufrage.
c'est vrai que je m'avais pas présenté,surement la panique.


Je m'appelle Juan Pablola particule n'était pas nécessaire.

Je vais vous aider à vous relever.je l'épaula.

je l'épaula j'usqu'à l'arbre où elle m'avait demandée de l'emmener,quand je vis arrivée madame sarah lebourgeois ma logeuse venir.
Allait-elle peut-être se confier à une femme plutôt qu'à un homme,il le fallait bien.
Elle pouvait sûrement l'aider mieux que moi.


Bonjour madame sarah,il faut s'occuper de cette demoiselle.




Sarah Lebourgeois a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je m'agenouillais auprès de la jeune fille pour lui prendre la main. Elle était trempée de la tete au pieds signe qu'elle sortait de l'eau mais que faisait-elle toute habillée dans la mer? Beaucoup de questions me venaient à l'esprit mais pour l'instant le plus important était de s'occuper d'elle. Je regardais Juan.

Elle n'a pas l'air en pleine forme.
Nous devrions la conduire à l'hopital.
Elle est peut etre blessée?


Dernière édition par Admin le Ven 26 Oct - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Ven 26 Oct - 15:18

Jeannette. a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

- Juan Pablo... Ânonnai-je, avant de poursuivre timide sourire aux lèvres:
- Merci de votre bonté.

Je m'appuyai alors sur le bras de l'homme. Pas légèrement, comme il seyait à une dame mais de tout mon poids. D'un sourire, je m'en excusai. Une dame parvint à notre hauteur.
L'effet fut immédiat. Son allégresse m'épuisa aussitôt.

Je lui rendis cependant son bonjour en songeant que le mien n'avait rien de bon. Je crus passer de l'attention bienveillante à l'agression d'une rustaude. Trop brutal, trop rapide, trop forte cette voix comme cette démarche que j'en plissai le front. Dans mon crane, des tambours se mirent à battre assourdissants contre mes tempes. A croire que la douce musique de Lully se transformait en une véritable cacophonie.
Sa toilette cependant montrait une certaine classe qui s'approchait fort de la noblesse, aussi me demandai-je ce qu'elle avait fait de sa délicatesse. Lui avait-on dérobé où s'amusait-elle à jouer les précieuses ?
Dubitative, je fermai les yeux un instant avant de les rouvrir. Le décor resta le même. Une plage, un homme calme et compatissant; une dame certes souriante mais trop empressée. Je soupirai. Elle proposa ensuite son aide avec tant de vivacité que je me raidis sur place en m'imaginant devoir trotter à ses côtés afin de pouvoir la suivre.
Mais le coup fatal furent ses dernières paroles.

Se savoir en mauvaise condition était une chose; se l'entendre dire d'un ton assuré, en était une autre. En quelques jours, je venais de tout perdre, elle enfonça le pieu plus profondément dans la plaie, par quelques mots qui eurent l'effet de l'acide. Je n'étais pas certaine que cette dame - Sarah comme l'appela Juan Pablo - devint un jour une amie. Certes j'avais besoin d'aide, mais certainement pas d'une personne qui s’enorgueillirait au milieu d'un petit salon. Et j'eus beau tenter de me raisonner, c'est ainsi que je la présumai. Plus surprenant encore, fut que l'homme la connaissait. Avais-je bu toute l'eau de l'océan pour ne plus rien comprendre à ce qui m'entourait ? Était-ce moi qui délirait ?

Mes prunelles se tournèrent vers la Dame et tentèrent vainement d'en saisir l’essence. Non, son esprit me demeurait hermétiquement clos. Juan Pablo assura qu'il fallait s'occuper de ma personne . Je tressaillis et m’aperçus alors que je fixai Sarah au delà de la bienséance quand celle ci parla d’hôpital. Je tournai la tête vers l'horizon.
Tout en admettant la véracité de ses propos, je n'arrivai pas à m'y résoudre. Je cherchai mes mots. Comment leur faire comprendre que seule la discrétion m'importait ? Comment les congédier poliment sans paraitre inconvenante ? Je me décidai, d'un ton plus heureux que je ne l'étais au demeurant:


- Ne vous souciez plus de moi. Je vais très bien. Il me faut juste encore quelques instants et tout ira au mieux. Inutile de vous empresser à me conduire à l'hôpital.
Rah, ma voix était toujours aussi grave, malgré cela je continuai d'un air qui se voulut amusé :

- Après tout, je viens de surmonter une mer folle, je survivrai bien sur la terre ferme !

Par malheur, cette fois-ci elle dérailla au mauvais moment, la toile émeri de mon gosier se rappelant à moi. Je grimaçai sous la douleur, mais persistai-je:


- Je vous assure, vous pouvez vaquer à vos obligations en toute quiétude. Il me semble évident que la mort n'eut point envie de mon âme. De ce fait, elle attendra encore un peu.
- Allez, je ne vous retiens plus. Merci infiniment de votre aide. Mais elle demeure inutile à présent. Voyez vous même, je puis même bouger mes membres sans aucune difficulté.


Je joignis les gestes à la parole, et relevai légèrement ma jambe gauche; derechef la douleur se révéla sur mes traits, mon corps montrait l'inverse de mes dires que j'en rageais mentalement. Je les mirai à tour de rôle tout en sachant que je m'étais révélé bien piètre comédienne. J’espérai seulement qu'ils eurent mieux à faire que prendre soin de moi. Un frisson me parcourut l'échine, l’immobilité me refroidissait.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Ven 26 Oct - 18:28

don juan pablo de bourbon a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je hocha la tête à dame sarah pour lui dire oui.Je les laissa seule pour récupérer mes bottes.Je les enfila et reviens aussitôt.

elle se mit à parler,pour refuser notre aide,elle nous disant que tout allez bien,ses traits sur son visage me disait le contraire.
Quoi qu'elle dise je n'allais pas la laisser seul.
Ce que j'allais lui faire,n'allais surement pas lui plaire,mais tant pis,il n'avait aucune solution que celle là.Je regarda mon cheval.


Mademoiselle jeannette je n'ai pas trop le choix de ......Je la transporta une main dérrière son dos et l'autre en dessous de ses genoux.

Je m'excuse de me comporter comme ça,mais vous me donnez pas le choix.
madame sarah,il serait peut-être préférable de la conduire chez-vous,et de lui donner une tenue séche,et appelez un médecin.


Je la transporta j'usqu'à mon cheval,légére comme une plume,elle était.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Ven 26 Oct - 21:39

Jeannette. a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Juan Pablo tourna la tête vers son cheval. Il me sembla décidé à partir. Je soupirai de contentement. Peut-être étais-je meilleure comédienne que je le pensais. Subitement, il retourna sa tête vers moi en parlant.
Il n'a pas le choix que celui de partir pensai-je en terminant mentalement sa phrase à sa place. Mais soudain...
Je me sentis voler dans les airs ! Une plume, une vulgaire et misérable plume ! Mes prunelles s'élargirent d'affolement.


- Messire Juan Pablo !
articulai-je méticuleusement, sans être vraiment certaine qu'il s’agisse d'un messire tant il en montrait à présent tout son contraire.

- Veuillez,
- s'il vous plait -
appuyai je fortement - me déposez au sol prestement !

continuai-je de grogner la voix grave. Il n'en eut cure. Oh il s'excusa mais continua d'avancer en direction de son équidé. J'en restai pantoise avant de me ressaisir :

- Lâchez moi ! Mais lâchez moi donc !
tentai-je de crier tout en martelant son torse de mes poings fermés. Raté, le peu de force qui m'était revenue se déchaina sur lui ressemblant à.... la caresse d'un souffle de vent. Je n'étais qu'un chaton devant un lion. Chaton grimaçant devant ce nouvel effort. De plus, je ne réussi qu'à émettre un faible miaulement rebelle pendant qu'il palabrait avec Sarah. Forcement, ce qu'il lui disait, ne me plut aucunement.

-Non. Affirmai-je avec assurance.
- Je n'ai nullement besoin de médecine, tout comme je n'irai point chez votre amie.

Il va s'en dire que je ne fis aucune mention de mes habits sous peine de le voir éclater de rire. Il me parut suffisamment s'amuser de la situation. N'était-ce pas un sourire qui se dessinait sur ses lèvres ?
Je tentai une nouvelle fois de le convaincre, le ton cette fois-ci implorant.


- S'il vous plait, je vous assure ; je vais très bien. Puis je tentai une toute dernière rescousse en me tournant vers Sarah.

- Madame Sarah. Vous le voyez bien vous ?!. Aucun saignement, aucune blessure juste de la fatigue, qu'une nuit de sommeil effacera. Inutile de vous encombrez de la sorte.

Je ne savais qui de l'un où de l'autre, se laisserait abuser.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Sam 27 Oct - 13:20

don juan pablo de bourbon a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant que je la portais,elle se mit à crier dans mes oreilles et elle commença à me dire"me déposez au sol préstement"
Là je n'avais pas de raison à la lacher,mais quand elle commença à me marteler le torse,là s'en était trop.
J'allais lui donner raison,elle n'était point malade,et puis les femmes qui me crèvent les tympans et qui le martèlent c'était pas mon hobie.

Je la déposa.


Vous m'avez convaincu,vous n'êtes pas malade,et puis si vous l'êtes ca n'a aucune importance pour moi.

Je monta sur mon cheval,un peu furieux,c'était la dernière fois qu'il aiderai quelqu'un.

Adieu mademoiselle,madame sarah

Je commença à partir.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Sam 27 Oct - 14:20

Jeannette a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il me déposa.
Mécontent.
Son visage ne le cachait pas. La comédie avait tenu ses promesses. Pourtant devant ce visage soudain froid j'eus des remords. Je dissimulai mon malaise en me retournant vers la mer.
Je me mordis la lèvre inférieure et grimaçai aussitôt. J'avais juste oublié qu'elles écaillaient de toute part. Certes je voulais le plus de discrétion possible et avoir deux personnes à mon chevet ne m'était pas apparu comme la meilleure solution. Cependant, à présent je me demandai si les éconduire de la sorte, n'était pas également une erreur. Je fus certaine qu'il n'était pas prêt d'oublier la sauvage qu'il avait presque tenté d'aider sur la plage. Que lui avais-je dévoiler ? Rien, seulement un nom. Je soupirai à moitié rassuré et le laissai parler. Il finis sa tirade, je ne vis qu'un :


- Merci de votre aide. Vous avez entièrement raison, je ne suis point malade. Adieu. Que les dieux soient avec vous.

à lui répondre. En faisant si peu de cas de mon état, il répondait exactement à mon attente, aussi je vis aucune utilité d'en ajouter davantage. Il partit, le pas rageur. Son être entier montrait l'irritation. J'en fus plus désolée que je ne l'aurai admis à quiconque tout en sachant que cela était bien mieux pour lui. Je me retournai vers Sarah, puis d'un sourire timide lui affirmai :


- Vous pouvez faire comme Juan Pablo. Comme il l'a si bien dit, je vais bien.

Je me retournai vers un cheval qui partait, et songeait à suivre ses pas afin d'entrer en ville. J'espérai simplement que Saint-Pierre-Port ne resterait qu'une étape.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Sam 27 Oct - 14:59

Sarah Lebourgeois a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Et bien voilà autre chose! La jeune femme ne voulait pas de notre aide mais je pouvais voir qu'elle était mal en point. Je n'étais pas du genre à baisser les bras comme mon compagnon.

Mademoiselle!
Si vous permettez, je vois bien que vous n'etes pas blessé mais vous etes trempée de la tete au pieds.
Qui plus est vous semblez fatiguée.
Je vous propose de venir en mon auberge pour vous changer et vous reposer un peu.
Vous pourrez également prendre un bon repas ce dont je pense vous avez bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Sam 27 Oct - 15:24

Jeannette. a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aïe.
Si j'avais réussi à berner Juan Pablo, il s'en avéra autre pour Sarah. Mes prunelles regardèrent la mer sans la voir pendant que je songeais.
Insister une fois de plus auprès d'elle soulèveraient des suspicions que justement, je voulais éviter. Notamment quand les dires sont entièrement fondés. Trempée, épuisée, affamée je l'étais; même si au delà de tout cela subsistait dans mon esprit, un fait de prime importance. Je secouai la tête afin d'en chasser l'inquiétude qui lentement s'enracinait puis me tournai vers Sarah en hochant la tête affirmative.


- Soit. Je vous suis jusqu'en votre auberge.
- Cependant je n'y resterai que le temps de reprendre quelques forces, un jour où deux devraient y suffirent.


Je souris aimablement afin que mes réflexions ne me trahissent point; puis ajoutai :

- Je suis prête, nous y allons ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 998
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   Sam 27 Oct - 22:54

Sarah Lebourgeois a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle semblait devenir enfin raisonnable et cela me rassura. Je l'aidais à se relever.

Vous voilà enfin raisonnable!
Bien sur vous resterez le temps qu'il vous plaira!
Allons-y donc!


Je l'entrainais donc dans les ruelles de Saint Pierre Port jusqu'à mon auberge.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [rp : Au bord de la plage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[rp : Au bord de la plage]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Balade au bord de la plage [PV Bridget]
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Caresses de la mer [Pv: Alban Chaos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Role Play :: Archives de Rps :: Jeanette-
Sauter vers: