Le Role Play


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Renaissance - Auberge pour voyageur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Lun 14 Mar - 21:38

Aure. a écrit:

Guéret....

Le nom ne lui était pas totalement inconnu, pourtant, elle n'avait jamais mis les pieds dans cette ville.
Non, c'est une drôle de donzelle qui lui en avait parlé il y a de cela ?? Pfff, si longtemps, que même le visage de la souris en question ne lui revenait plus en mémoire.

Une vagabonde aussi, une moitié saltimbanque, moitié brigand, enfin un peu comme tous ceux de la Cour en somme. Oui, c'est au quartier des miséreux, à la cour des miracles qu'elle l'avait remarqué, une sauvageonne toujours sur le qui vive, mais finalement avec un cœur si gros quand la carapace était percé.
De Guéret, elle lui en avait donné quelques noms, mais Aure avait beau essayer de se les rappeler, elle n'y parvenait pas, et puis d'ailleurs à quoi bon ?
Aurait elle été mieux accueillie ? Aurait elle pu dormir sur une paillasse ? dans une auberge ? Lui aurait on plus fait confiance, elle qui était fripée d'une capeline complètement miteuse, d'une chemise crasseuse , et de braies défraichies ? Même ses chausses montraient leur ventre, aussi, les avait-elle rafistolées à l'aide de ficelle de chanvre, un épouvantail sur patte, voila à quoi elle ressemblait. Pour finir le tableau, la poussière des chemins qu'elles venait de parcourir s'était agglutiné non seulement a ses habits, mais aussi sur sa peau . Oui, pour elle, c'était certain, même en connaissant quelques noms, aucune personne ne saurait lui faire assez confiance pour ouvrir sa porte et lui proposer gite et couvert.

De pas en pas, elle avait traversé la ville, de son souvenir, la donzelle lui avait dit, ses habitants généreux, bon vivant, aimant rire, et s'amuser après une dure journée de labeur. Et justement, la journée tirait à sa fin, elle en avait fini avec tout ce maïs, et recomptait ses maigres écus gagnés si difficilement. Le point serré à présent sur son salaire, elle lève la tête son regard attiré par une enseigne.
Sans rien comprendre du charabia écrit sur la tôle qui grinçait au gré du vent montant; elle comprit cependant à l'allure de la boutique, qu'il devait s'agir là, d'une taverne. La gorge soudain pâteuse, l'idée d'une chope ne lui déplaisait pas le moins du monde.
Elle poussa la lourde porte de bois, s'affala plus qu'elle ne s'assied sur le banc juste à l'entrée, histoire de pouvoir prendre la tangente rapidos, si cela devait être..

Laissant sa besace sur son épaule, Aure posa un bref instant sa main sous sa capeline, laissant apparaitre un léger sourire rassurant sur son visage; le silence régnait dans le boui boui, la cheminée ronflait et les branches de pin que le taulier faisait bruler dégageaient une agréable odeur. Il ne lui restait plus qu'à attendre qu'il daigne se pointer; l'avait pas vraiment envie de brailler pour une chope...
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mar 15 Mar - 20:19

Exael a écrit:
Exaël entendit la porte , ouvrit à la dame et se présenta .

Entrez dame je suis Exaël de Paysac , donnez votre mantel je m'en vais vous servir une bonne choppe de bière .
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mar 15 Mar - 21:45

Aure. a écrit:


Affalée sur son banc, Aure vit un type se pointer , ouvrir la porte, et parler à .. Les yeux grands ouverts, elle se demandait en effet à qui il pouvait bien parler, puisque c'est un courant d'air froid qui entra....Aussitôt, un sourire plus qu'amusée se dessina sur ses lèvres à la pensée qu'elle avait vraiment le don d'attirer les idiots des villages. Déjà plus au nord, à Lisieux, si ses souvenirs étaient justes, un simplet l'avait sifflé avant de détaller comme un garenne, à présent, elle avait affaire à un portier qui ouvrait, au vent...

Le Royaume est vraiment peuplé d'étranges gus; pensa t'elle.

Pour finir en beauté, le type se présente... Regard de plus en plus interrogateur qui se pose sur lui, mais où est elle entrée ?? Car les yeux noisettes de la donzelle croisent ceux du type en question, et de toute évidence c'est bien à elle qu'il parle...

Estomaquée, Aure ouvrait et fermait la bouche sans que nul son n'en sorte. Puis :
V'la t'y pas, qu'en prime, il voudrait lui chourave sa capeline ..
Serait ce la boutique d'un tisserand ? Elle se serait planté, en pensant être dans une taverne ? Le gars pense t'il déjà pouvoir lui en refourguer une autre, bien plus neuve ? - ce qui, somme toute, ne serait pas difficile- . Ceci expliquerait qu'il se présente, mais ..a t'il donc l'habitude d'offrir des chopes à tous ces clients ??

Autant de questions qui tourneboulaient dans sa caboche, jusqu'à ce qu'enfin, un son ne sorte de sa bouche :


Dis mon gars, ch'suis pas dans une taverne ici ?

Ses deux mains agrippant sa pèlerine, Aure n'ayant aucunement l'intention de se laisser dépouiller, elle attendit la réponse, tout en restant sur le qui vive..
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mer 16 Mar - 6:54

Paimbohe a écrit:
Bien trop tôt pour commencer à crier: "Il est frais mon poisson!!!Qui qui n'en veut?" Le vieux Paimbohé arrêta sa charrette rouge, celle qui a l'écusson jaune avec une mule cabrée dessinée dessus. juste devant une auberge.
C'est que même à cette heure si matinale, le bonhomme avait faim et soif. Une longue journée encore l'attendait, et travailler le ventre vide, ce n'était pas le genre de la maison. Il passa donc le pas de la porte de l'établissement et salua en soulevant son galurin.

Bien le bonjour jolies Dames et gentils Messires. Serait-il possible d'avoir une collation légère? Genre: un ou deux pâtés de chevreuil ou de sanglier et quelques volailles rôties pour suivre, juste avant, bien sur, de déguster un gras jambon bien braisé?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mer 16 Mar - 13:26

Arthus a écrit:
Arthus était dans la cuisine et entendit des voix provenant de la pièce principale. Il savait qu'Exael était là mais désirait savoir qui arrivait. Il vit une dame à l'air un peu hagard et remarqua l'air assez étonné d'Exael. Il s'approcha.

Bonjour Dame, je suis Arthus de Paysac, le propriétaire de ces lieux, y a t 'il un problème ?

Puis il vit arriver un homme et le salua de la tête. Il l'écouta parler avant de sourire légèrement lorsqu'il décrivit ce qu'il voulait manger.

Bonjour Messire et bienvenue à la Renaissance ! Bien sûr que vous pouvez manger, installez vous, j'ai de beaux pâtés que je viens de terminer mais malheureusement pas de sanglier... Quelques volailles si vous le désirez !
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mer 16 Mar - 19:55

Paimbohe a écrit:
Le moins qu'on puisse dire c'est que l'accueil fut bon et rapide. Cela plaisait bien au vieil affamé.

Très bien! Parfait! Je me nomme Paimbohé et je viens de Cosne pour tenter de vendre quelques marchandises.vous comprenez, n'est-ce pas, qu'il me faut me remplir les entrailles pour tenir le coup sur les routes.
D'ailleurs, j'ai dans ma charrette quelques... Non! L'heure n'est pas au commerce mais à la table. Ce que vous me proposez là me convient. Je vous suis.


Et le marchand de suivre l'hôtelier jusqu'à la table.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Mer 16 Mar - 20:46

Aure. a écrit:
Du silence d'avant, n'en reste plus que des cendres. Il faut dire que soudainement, ça bougeait fort dans le boui-boui.
Alors qu'Aure interrogeait "l'idiot du village" sur l'endroit où elle se trouvait réellement, voilà qu'un autre type se pointait en se disant " propriétaire des lieux", bref en deux mots, pour Aure, c'était lui le taulier. Et voici donc, en plus qu'il se présente aussi...

Mais c'est une manie par ici de donner son nom à tout bout d'champs ! Que veux t'il que j'en fasse d'son nom moi ? Rien à faire qu'il s'appelle Octave, Chineur, ou Esteban ! Peux bien même s'appeler Simplet qu'ça m'donnera pas une chope hein ?! Tss, c'est t'y pas possible que d'voir ça ...

Ce fut sa première pensée quand ensuite il lui demanda si elle avait un problème.. C'est à ce moment précis qu'elle éclata de rire.
Elle , un problème ? Alors que son portier parle aux vents ? Elle était vraiment tombé sur l'endroit le plus atypique du coin ! Après un instant, et désireuse surtout d'avoir sa réponse, elle respira un bon coup afin de reprendre son sérieux mais un autre gus ouvrit la porte et enchaina avec une voix plutôt, euhh, portante...Et v'la tout ce qu'il voulait ! Alors qu'elle même se contentait depuis bien longtemps de pain - souvent sec d'ailleurs, il quémandait bombance à " s'en faire péter la sous ventrière" !
A ce moment, Aure en eut un lever de cœur, et fut aussitôt dégouter de voir un gars manger autant que les pontes de la haute.. Chose qu'elle nota ensuite, fut que , lui aussi se présenta... Décidément, ils étaient sacrément étranges dans le coin. Là de ses réflexion, elle répondit enfin, d'une voix bien plus forte afin que le taulier qui commençait a se débiner avec l'autre type sur les talons, l'entende :


Ch'suis bien dans une taverne ici ? Alors une chope c'est possible où bien ?

enfin, elle se leva pour se rassoir de sorte de ne pas voir le gars engloutir des animaux, qu'elle n'avait même encore jamais vu en pâté. L'espoir que sa chope arriverait rapidement, son ventre déjà, lui rappelant qu'elle n'avait pratiquement rien becqueter ce jour..
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Jeu 17 Mar - 7:11

Paimbohe a écrit:
Sans gène, le vieux grigou état passé devant la dame. Comment çà, çà ne se fait pas? Ben on çà ne se fait pas mais quand on n'a pas manger ni bu depuis... deux heures, on oublie un peu les règles de bienséance.
Alors qu'il s'aperçut de sa goujaterie, le vieux marchand tenta de se faire pardonner.
Comme la jeune dame ne ressemblait pas à une bourgeoise ni même à une paysanne, Paimbohé se dit qu'elle ne devait pas manger à sa faim tous les jours, bonne occasion!

Hey, la petite dame! Si vous n'avez pas envie de boire votre cervoise toute seule, joignez vous donc à ma table.

S'adressant à l'aubergiste:

Çà ne vous poserait pas de soucis de rajouter un couvert de plus? N'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Jeu 17 Mar - 13:56

Aure. a écrit:
A califourchon sur ce banc, prête à y reposer son postérieur, quand le voyageur, plutôt du genre "gras à souhait" l'interpelle, en lui demandant de se joindre à lui pendant qu'il graillerait à loisir...

Pour le coup, Aure n'avait aucune envie de le voir s'empiffrer à volonté alors qu'elle ne ferait que boire une chope, et sûrement pas du meilleur de la bibine de ses lieux vu le peu d'écus qu'elle trimballait sur elle. A moins que...

V'la, y m' p'rends pour une de ses souris qui offre une présence et du bon temps ??

Le regard soudain scrutateur, Aure, assise, le mur lui servant de dossier dévisagea le bonhomme qui, non pas se pavanait, mais semblait juste bon vivant, et désireux de s'amuser de tout. Des drôles en avaient vu pourtant, ceux qui l’ouvrent pour un oui ou un non ; ceux qui au contraire ; se terrent comme des rats, ceux qui sont constamment sur le qui vive, ceux qui rient a tout venant, ceux qui évitent la lueur des chandelles afin de mieux se planquer, des sombres, tristes, spadassins même, des gueux en tout genre mais des bedonnants, joviales, au parler si haut tel les pontes; ça, elle avait encore jamais vu...
Estimant préférable éviter ce genre d'individu, qui selon elle, avait de surplus, très certainement les mains baladeuses; elle lui répondit d'un rocailleux :


Nan, ca ira comme ça, ma table me convient.., sans pour autant lâcher du regard le gus en question. Les sourcils froncés, un sourire torve sur les lèvres, sa main vint de nouveau se poser sous sa capeline, elle attendait sa chope, avec l'espoir que le taulier s'active afin qu'elle même sorte de ce lieux de plus en plus étrange à son gout.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Jeu 17 Mar - 18:35

Paimbohe a écrit:
Nan, ca ira comme ça. Ma table me convient.

Le regard de Paimbohé se renfrogna.

Comment çà « Nan? » Z'aimez pas les vieux? C'est çà? C'est les serviettes à carreaux qui vous plaisent pas?

Il se retourna vers l'aubergiste en haussant les épaules.

L'en trouvera, la drôlesse, des bons bougres comme ma pomme, prêts à partager le repas, comme çà, pour le plaisir! Pfft!!!
Je mangerai donc seul... comme toujours!


Le bon gros marchand posa son séant sur le banc en attendant que son repas arrive mais il continua à marmonner.

Bien fait d'rester célibataire moi! Faut que chaque fois, je tombe sur des grincheuses, des rabat joie, des carognes, des furies, des harpies, des matrones, des pimbêches, des mégère, des......... Mais qu'est ce j'ai fait au Très Haut? J'lui ai pas payé mes impôts?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Jeu 17 Mar - 21:10

Aure. a écrit:
Pas besoin de quémander la suite, le gars n'avait pas aimé du tout la réponse qu'il venait d'entendre; il n'y avait qu'a voir sa tête pour s'en convaincre. Pour un peu il passerait au rouge pivoine, et ferait une grosse colère...

Dois pas avoir l'habitude qu'on lui dise nan, çui la... Songea Aure, la lèvre supérieure dessinant un sourire moqueur.

S'en suivie alors, tout un flot de parole, comme quoi, elle n'aimait pas les vieux, ni les serviettes à carreaux.. D'ailleurs elle n'y voyait aucun rapprochement entre les deux. Mais non, ce qu'elle n'aimait pas, restait les types qui se prenaient pour plus qu'ils n'étaient, et de toute évidence, elle était tombé sur un fameux !

Somme toute elle se devait de lui répondre, histoire de lui montrer que ce n'est pas parce qu'elle n'est qu'une vagabonde, qu'elle va se rabaisser. Aussi, c'est un son fort qui lui rétorqua :


Rien contre les vieux..
Les carreaux, c'est pas mon " truc" il est vrai, mais les types dans vot' genre, encore moins ..
T'es planté d'adresse l'oiseau, mais l'taulier pourra p' t' éte t'en donner une autre quand t'aura englouti aussi gros que " ton caquet"..
L'roi n'est pas ton cousin, j'pense, alors ripaille, mais fait le en silence, pour la paix de tous , et surtout la mienne !


La colère commençait à l'échauffer sérieux. Ces types qui, dés lors voient un jupon, se veulent soudain plein de hargne pour un non, avaient le don de la chauffer à bloc.

Sa respiration bien plus rapide, ses yeux perçants, elle préféra tourner le dos au bonhomme. Inutile qu'elle assiste en plus, à son repas gargantuesque, se l'imaginant déjà fort bien mentalement; restait plus que le taulier qui demeurait, du reste, long à la détente.
Aussi, elle songea qui s'y cela devait encore s'éterniser, elle ressortirait d'ici et irait boire ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Ven 18 Mar - 7:03

Paimbohe a écrit:
Les chamaillerie en taverne, il en avait l'habitude, le vieux. Et çà ne lui coupait même pas l'appétit. Bon, vu la classe de la maison, çà faisait désordre, un peu. Mais qu'importe, il n'allait tout de même pas se laisser rembarrer sans répondre alors, entre une bouchée de pâté et une gorgée de vin frais:

Bon! Écoutez moi la petiote! Et hop un morceau de pâté! Moi, je fais pas dans la fillette, c'est plus d'mon, age.Hop, un coup à boire! Comme qui dirait, le printemps quand il est passé, il est passé.Re gros morceau de terrine sur une tranche de pain! Moi, voyez vous, j'ai un côté chêne car les glands sont encore en place,Là, décrottage des dents avec la pointe de son couteau, Mais ma branche principale, c'est plutôt saule pleureur si vous voyez ce que je veux dire, hein? et un gorgeons de vin pour rincer le tout, Un! Elle pointe toujours vers le bas.
Pour le coup, le gros s'était enfilé toute la terrine. Il se tapa sur le ventre en disant:

Ah! Çà va mieux! Tenez, payez vous!

Dit-il en posant sur la table une poignée d'écus.

Gardez la monnaie pour offrir à la gueuse, là, une choppe ou un cruchon de votre vin!
Quant à moi, c'est pas du tout çà, mais j'ai à faire.
Salut à la compagnie et à la revoyure


Le bonhomme se releva de son banc, le ventre bien plein, et sortit.

A peine remonté dans sa charrette tirée par sa mule, qu'il se mit à faire son travail: vendre son poisson.

Sont tout frais mes poissons qui n'en veut? De la bonne truite frétillante! Qui n'en veut, qui n'en veut?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Ven 18 Mar - 10:31

Arthus a écrit:
Arthus avait servit l'homme qui lui avait fait la commande et ensuite s'approcha de la jeune femme.

Ici vous êtes dans une auberge, pas dans une taverne.... Les tavernes sont au centre du village mais si vous désirez une chope pas de problème bien sûr... Que désirez vous, bière ou vin ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   Ven 18 Mar - 22:16

Aure. a écrit:
"La petiote"...

A lui seul, ce mot la replonge dans un autre temps, en d'autres lieux, d'autres circonstances, dans une autre vie. De son exaspération, plus aucun signe, un léger sourire même pouvait s'entrevoir sur son visage, quand mentalement Oliv, Lilou, Francine, Loustic, lui revienne en mémoire. La vie n'avait été simple pour aucun d'eux et ils avaient réussis plus où moins bien à se tirer d'affaire. En cette époque, ils excellaient tous dans un domaine différent, et pour Aure c'était tire-laine.
Son esprit vagabonda ainsi loin de cette ville, loin de cette taverne, quand le machouillage excessif du type en question lui reposa les pieds au sol. Et nan de diouce, il en déblatérait ! Pensait il montrer toute sa science, en citant tous les types d'arbres de la foret ?
Tiens, d'ailleurs l'a oublié l'sapin.. songea Aure subitement, tout en se disant, que vu la quantité qu'il semblait ingurgiter, il en verrait bientôt les planches... Elle le laissa donc s'insurger, en espérant, que ma foi, il n'allait pas crever d'un coup d'sang au milieu de son repas, car, pour le coup, ça ferait désordre dans la boutique...
Loin s'en faut, il se tapa la panse, alors qu'Aure s'attendait bien plus à l'entendre roter aussi fort qu'un goret, puis se leva et prit la direction de la sortie sans même la regarder dans le blanc des yeux. Pour finir, elle l'entendit se mettre à hurler, tel les charretiers- que somme toute il était- et crier la fraicheur de son poisson. Aure, elle, marmonna pour elle même :

Frais l'poisson peut être, mais pas l'oiseau, pour sur..

Sur ces entrefaites, se pointa le taulier, du moins c'est ainsi qu'il s'était présenté. Aure le trouva un brin énervé et insistant sur le fait, qu'elle se trouvait dans une auberge. Ce qui dans l'esprit d'Aure voulait dire : ceci est un endroit respectable alors que vous... Telle fut sa pensée, cependant que la gorge pâteuse lui fit prendre conscience de passer commande d'une chope qu'il lui servit plutôt rapidement et fut bu tout autant. Enfin, après avoir réglé son dû, elle sortit de l'endroit, sourire en coin sur les lèvres; une idée qui lui plaisait en tête...
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Renaissance - Auberge pour voyageur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Renaissance - Auberge pour voyageur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit à l'auberge
» Les surnoms des Voyageurs
» Voyageur sanguinaire cherche partenaire pour gentil massacre de la veuve et de l'orphelin.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Role Play :: Archives de Rps :: Aure-
Sauter vers: