Le Role Play


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le bureau de Police d'Argentan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Le bureau de Police d'Argentan   Lun 28 Fév - 8:59

Aure. a écrit:


Elle avait soupiré en voyant les remparts.
Un soupir de contentement. Enfin, elle y était.. mais dans quel état ... La faute à ?

Pas d'chance.. avait elle songée.


Les remparts étaient tout aussi hauts que ceux qu'elle venaient de quitter, néanmoins pour une fois, la brune y vit un abri. Les gardes à la porte Nord l'avait lorgné d'un sale oeil; la voyant arriver de loin en boitillant.

Si encore il n'y avait que quelques plaies et bosses....
marmonnait elle toute seule, entre ces dents. Mais non, la donzelle qui l'avait attaqué par surprise au détour d'un bosquet lui avait tout bonnement tout chourave...

L'avait pourtant l'habitude des coups fourrés, mais là, trop contente de quitter la ville fantôme de Lizieux, elle n'avait fait attention à rien et c'est en sifflotant tout le long du chemin qu'elle avançait.

Tsss, la poisse ! L'a du bien se marrer la souris en m'entendant me pointer à quinze lieues à la ronde...tss ..

Une fois a la hauteur des gardes, elle leur raconta donc, sa mésaventure. Pas son genre d'ailleurs ça, elle préférait plutôt réglé toute seule ces histoires, et généralement c'était d'une manière, pas forcement orthodoxe. M'enfin, pour le coup, vu l'état de " la chose", elle pouvait rien faire, si ce n'est se rafistoler d'elle même. La donzelle lui avait laissé ses simples, c'était déjà pas mal, et les cataplasmes d'Achillée allaient être de rigueur.


Droit d'vant vous , l'bureau des plaintes.
Lui avait dit l'un des deux gardes qui, chose tout autant étonnante, n'était pas trop mal à regarder.. Décidément, depuis son départ de la Cour des Miracles; elle passait par tous les sentiments et ne se reconnaissait plus.


Pas fraiche donc, elle avança droit d'vant elle, entendit le brouhaha du marché, et vit juste en face l'enseigne si caractéristique.
Ses vieilles habitudes reprenant le dessus, elle stoppa net son avancement, mais fort de constater qu'elle tenait sur ses guiboles par la grâce d'Aristote - qui venait de lui prouver à quel point encore , il était de son côté..- et de reconnaitre que côté flouze, comme victuailles, c'était bien la pénurie, elle pencha sur le fait que :

Pou' une fois, les hautes instances peuvent p'tete faire un geste, ca changera de l'ordinaire, et au lieu qu' ce soit les pauv' gens qui douillent, bin, ce s'ras les pontes...


L'idée lui plaisait même de mieux en mieux et le sourire en coin - qui se transforma aussi sec en un rictus de douleur- prouvait bien que cette conception de la vie lui convenait.


Elle époustoufla donc sa capeline miteuse, sa chemise crasseuse et ses braies défraichies d'un revers de main écorché, puis poussa la porte en bois .
Aurait elle dû frapper avant ? Trop tard...

De prime abord l'endroit était... désert...

Tss, ca continue.. Vrai Aristote m'aime vraiment pas... Tsss..

Le bureau était couvert de poussière, tout autant que les chaises bancals qui s'y trouvaient..

Bonn, va pas m'dire qu'ils se sont fait trucider quand même ceux la... manqueraient p'us qu'ça pour ajouter à mes déboires.. Bon, c'est vrai qu'aussi, y font pas grand chose ces gens là, y sont p' t ' ete en train d' roupiller par là et d' cuver leur vinasse..

Elle vint poser néanmoins son séant sur une des chaises, n'en pouvant plus de rester debout. Tête, jambes, bras, pas un seul de ses membres ne lui laissait un moment de répit. Et dire qu'après ça, faudrait quand même qu'elle aille gratter à la mine pour gagner sa croute...
Cependant, pour l'instant, assisse sur cette chaise, elle se laissa aller. La fatigue la gagnant, elle s'assoupit, la tête posé sur ses avant bras repliés sur le bureau.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 1004
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Le bureau de Police d'Argentan   Mar 1 Mar - 19:59

Aure. a écrit:


Le réveil fut autant brutal que douloureux. Qu'avait réveillé Aure ? Même elle, après s'être dévissée la tête en tout sens, elle ne pouvait le dire. En tout cas, rien autour d'elle n'avait bougé d'un iota. La poussière était toujours présente, les carreaux tout aussi imperméable à la lumière et les dossiers abandonnés à leur triste sort.

Tsss, , y font vraiment rien la maréchaussée dans l'coin..

Tel fut sa pensée quand une autre l'assaillit.


Morbleu !! J'ai dormi combien de temps au fait ?!!!

Elle se leva brusquement en disant ses mots, renversa de ce fait la chaise, et fit une grimace magistrale. Son genoux se rappelait à elle... Faut dire qu'il avait morflé pendant l'assaut de la donzelle, mais de toute évidence, ce n'était pas en ces lieux qu'elle trouverait quelqu'un pour l'écouter et surtout l'aider.. Regrettant de plus en plus s'être tirée de la Cour, elle remisa sa besace vide, sur son épaule, puis sortit, sans même prendre la peine de fermer la porte.

A quoi bon..
Se dit elle ;

Tout le monde semble roupiller, t'façon...

La dessus; elle s'éloigna, le soleil était au zénith, il lui fallait gagner sa croute coute que coute: la mine l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
http://fofo-rp.forumgratuit.org
 
Le bureau de Police d'Argentan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italian police probe Vatican bank officials
» Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» Bureau du maire
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Role Play :: Archives de Rps :: Aure-
Sauter vers: